Simulation RT 2012 : la simulation en ligne

 In Construire sa maison

Depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2013, la Réglementation Thermique RT 2012 a introduit de nouvelles contraintes dans la conception et la réalisation des constructions d’habitation.

La norme RT2012 fixe en effet des objectifs chiffrés qui doivent être impérativement respectés. Des outils en ligne de simulation RT 2012 donnent la possibilité de comparer les options de conception du bâtiment afin de retenir les plus performantes en termes de respect des coefficients imposés.

Les outils de simulation en ligne

Les outils de simulation RT 2012 en ligne permettent de calculer des coefficients pour chaque construction, puis de les comparer aux coefficients maximum de référence à ne pas dépasser. Les simulateurs n’ont pas pour vocation de remplacer l’étude complète réalisée par le bureau d’études thermiques, mais constituent un excellent instrument de mesure pour confirmer ou infirmer en quelques clics si le projet de construction tel qu’on l’a en tête s’inscrit dans le cadre de la réglementation RT2012. Les coefficients maximum sont modulés en fonction de la zone climatique, de l’altitude et de la surface du logement.

Afin de réaliser une simulation RT 2012, il convient de renseigner dans l’outil en ligne un certain nombre de critères tels que la situation, la surface, l’isolation, la ventilation, la source d’énergie de base, les types de matériaux et les équipements. Les résultats, qui sont immédiats, sont issus d’une approche approximative, et doivent de ce fait être considérés comme les prémices d’une étude approfondie.

Le coefficient Bbio

Il permet d’évaluer la performance énergétique de la construction (principalement de son enveloppe). Ce coefficient concerne la conception bu bâti et prend en compte le niveau d’isolation thermique, le recours à l’éclairage naturel et aux apports solaires. Il détermine dans quelle mesure le logement peut limiter durablement le recours au chauffage, à l’éclairage et à la climatisation.

Le coefficient Bbio doit impérativement être inférieur au coefficient de référence BBiomax afin de satisfaire aux dispositions règlementaires.

Le coefficient Cep

Il détermine la consommation conventionnelle de la construction en énergie primaire, et porte sur les dépenses énergétiques en matière de chauffage, de refroidissement, d’éclairage et de production d’eau chaude sanitaire.

Exprimé en KwhEP/m2.an, il doit impérativement se situer au-dessous du Cep max s’élevant à 50 kWh par m2 d’énergie primaire par an. Cette valeur est modulée en fonction de la localisation géographique de la construction, de son altitude, de la surface moyenne des logements mais également des émissions à effet de serre (pour les réseaux de chaleurs les moins émetteurs de CO2 et pour le bois énergie).

Le coefficient Tic

La Tic (température intérieure conventionnelle) est une exigence de confort d’été qui stipule qu’une maison RT 2012 bien conçue doit être confortable en toute saison sans avoir recours à la climatisation en été.

Ce coefficient est calculé selon les données climatiques conventionnelles pour chaque zone climatique et correspond à la température maximale atteinte au cours d‘une période de forte chaleur de 5 jours consécutifs.
Pour que la TIC satisfasse aux dispositions de la norme RT 2012, il est indispensable qu’elle soit inférieure
à la TIC de référence.

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search