Bioclimatique construction : quels matériaux utiliser ?

 In Economies d’énergie

Par définition, la bioclimatique construction est une technique qui se focalise sur les interactions existant entre l’écosystème et le climat. Plus précisément, la construction s’adapte à l’endroit où la maison sera bâtie. L’objectif est très précis : se protéger contre le chaud, le froid, les différentes intempéries et agressions extérieures. Puisqu’il y existe une diversité de climats selon les régions, différents paramètres seront pris en compte. Par conséquent, la construction possède diverses facettes.

La bioclimatique construction et les changements de saison

Pendant l’hiver, le froid est très rude alors qu’il faut ressentir le confort chez soi. Il est ainsi impératif de régler ce problème. En été, afin de lutter contre la chaleur qui risque d’être étouffante, des techniques sont à adopter. Et pendant l’intersaison, il faut savoir gérer les efforts à fournir pour garder le confort. C’est pour ces raisons qu’il est impératif de collecter de la chaleur pour ne pas sentir le froid, mais également se protéger de la chaleur quand elle est excessive à l’extérieur. Ce qui est alors à faire c’est la régulation de ces deux paramètres afin qu’ils se conjuguent ensemble. Pour conclure, ce type d’habitation vise le confort dans la maison afin que les occupants ne se fassent aucun souci pendant toute l’année.

Les matériaux que l’on utilise pour la bioclimatique construction

Une fois que le style de la maison est choisi, il faut établir le plan. C’est à partir de cette étape que l’on détermine les matériaux à utiliser et les techniques pour que la maison mérite sa dénomination. Les briques isolantes sont des matériaux idéaux pour le bio climatique appliqué pour les bâtiments vu qu’elles ont été fabriquées selon le type alvéolé.

La brique isolante possède une forte résistance mécanique et elle ne se casse pas facilement. En outre, elle est dotée d’une perméabilité qui lui permet d’avoir un caractère étanche à l’air et à l’eau. Plus la brique isolante contient beaucoup d’air, plus elle est isolante. Mais il ne faut pas oublier que ce matériau peut s’adapter à n’importe quelle construction du fait qu’il est possible d’avoir la forme désirée lors de sa cuisson.

D’un autre côté, on a également le plâtre qui est un isolant une fois mélangé avec des fibres. Mais l’inconvénient est qu’il se casse facilement et qu’il n’est pas étanche à l’eau. Le parpaing est en outre un matériau que l’on peut choisir malgré ses performances un peu plus faibles en termes d’isolation. Il est très résistant, mais aussi très cassant et accumule aussi de l’humidité. Il faut alors l’assembler avec d’autres matériaux plus modernes et écologiques afin que la maison soit dans les normes RT2010, voire même RT2020.

La construction peut aussi se faire avec des fibres que cela soit végétal/animal ou synthétique. Elles possèdent une bonne isolation thermique et une forte résistance mécanique. Toutefois, elles sont fragiles, surtout les fibres animales et végétales. Et généralement, elles sont perméables à l’air sauf si leur fabrication n’a pas été faite dans les normes. Il ne faut pas non plus oublier qu’elles sont biodégradables.

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search