Habitation bioclimatique : tout ce que vous devez savoir

 In Economies d’énergie

À quoi consiste le fait de construire une habitation bioclimatique ? Il s’agit d’une méthode plus qu’une norme ou un standard.

Une habitation est considérée comme bioclimatique si la base de sa conception intègre certaines caractéristiques, comme le climat environnant son implantation et l’orientation du terrain où elle sera construite. Pour différents types de climats, les moyens mis en œuvre pourront varier lors de la construction d’une maison bioclimatique, mais l’approche ou la méthode de conception reste sensiblement identique.

L’objectif principal est de concevoir une habitation où le confort prime. Celle-ci doit également être agréable à vivre quelle que soit la saison, et correspondre aux modes et habitudes de vie des personnes qui l’occupent. Pour atteindre ces objectifs, on fait appel au maximum à des matériaux non polluants et bien évidemment les moins coûteux possible.

Les avantages d’une maison à architecture bioclimatique

L’un des principaux désirs émis par les futurs habitants d’une habitation bioclimatique, lors de la phase de conception, est de pouvoir disposer d’une forme de climatisation naturelle aussi bien en hiver qu’en été. La ladite maison saurait naturellement rester fraîche en période de chaleur et à l’inverse resterait chaude pendant l’hiver. Les matériaux de construction utilisés pour la construction d’une telle habitation, comme la brique isolante par exemple, permettent une régulation de l’humidité ambiante et le renouvellement de l’air. Ce qui contribue fortement au confort du logement.

Au choix des matériaux de construction s’ajoute la prise en compte de l’orientation du bâtiment afin de capter un maximum de chaleurs émises par le soleil. Aussi, la direction des vents dominants qui traversent la région d’implantation et la température du sol ne sont pas à négliger.

Il est important de noter que la construction d’une maison bioclimatique n’entraîne pas de surcoût par rapport à la construction d’une habitation classique. Il est juste important de bien concevoir son habitation en amont. L’optimisation de l’ensemble des éléments qui la constitueront est donc primordiale. Il faut sélectionner les matériaux et les utiliser de manière optimale pour un meilleur rendement. Cette dernière phrase résume à elle seule ce que peut être la méthode de conception d’une maison bioclimatique.

La maison bioclimatique en pratique

Il est important de porter une attention particulière à tout ce qui concerne les fenêtres d’une habitation bioclimatique. Optimiser leurs dimensions, bien les positionner en fonction de l’exposition au soleil, disposer un maximum de surfaces vitrées côté Sud, le strict minimum côté Nord, sont des opérations faciles à réaliser. Ainsi, on optimise les apports du soleil, que l’on peut qualifier d’apports passifs. Ceux-ci contribuent à réchauffer l’habitation pendant l’hiver. Et pour éviter un réchauffement trop important en été, une solution simple consiste en l’ajout d’un débord de toiture au-dessus des fenêtres côté Sud.

La construction d’un bâtiment BBC se base sur l’énergie consommée. En revanche, le bioclimatisme est une approche qui vise une meilleure intégration du logement dans son environnement pour en tirer tous les bénéfices possibles du point de vue du confort de vie. Ces deux approches ne sont bien entendu pas incompatibles.

Recent Posts
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search